Pà’amonimm

Compagnie/artiste : Sharon Sultan

Chorégraphe : sharon sultan. Danseurs : Sharon Sultan. Musiciens : Pierre Bertrand (musicien et compositeur)

« Pà’amonimm » fait référence à un jardin de Jérusalem dans lequel se retrouvent des familles de toutes les cultures et toutes les religions. Il est symbole de tolérance, de paix et de rencontres.

« Pà’amonimm » est donc la rencontre du Jazz et du Flamenco, de l’orient et l’occident, de l’homme et la femme.

Illustré par le morceau « El Mauro » de Pierre Bertrand, Sharon Sultan danse sur une inspiration de l’opéra flamenco « Madre ».

Durée : 20 min.

PIERRE BERTRAND : saxophone , composition Après des études au CNSM de Paris où il obtient le Premier Prix d’harmonie, le Premier Prix de contrepoint et le Diplôme de Formation Supérieure de Jazz, il devient professeur d'écriture en 1998 au CRR de Paris et Dijon et donne des masters-class au CNSMDP. Il est engagé comme chef d'orchestre pour de nombreuses manifestations et émissions de télévision et pour de très nombreuses séances d’enregistrement en studio. Il signe des arrangements orchestraux pour Claude Nougaro, Charles Aznavour, Lio, Pascal Obispo, Murray Head, Holliday On Ice, Nikos Aliagas … C’est un compositeur prolixe : « l’Ame Sœur » avec Jean-Pierre Como; la musique de la série de « Martines » racontée par Marie-Christine Barrault ; "MADRE", un opéra chorégraphique flamenco en 5 actes pour Sharon Sultan ; un concerto de saxophone pour Claude Delangle ; des musiques de films dont « l’enfant du secret » en 2007, les Frileux » en 2008, "La grande Vie" en 2009, "V comme Vian", "La bonté des femmes", "l'homme sans nom" en 2010 et "la part des anges" en 2011. Son premier album "Caja Negra", sorti en novembre 2010 chez Cristal records, est salué par la critique.

Photos

Programme en rapport
Toutes les éditions du festival