« Resistencia »

Compagnie/artiste : Compagnie Ladaïnha

Compagnie Ladaïnha Chorégraphes : Armando Pekeno & Michelle Brown Danseurs : Armando Pekeno, Michelle Brown, Aya Carvalho

Le droit d'exister,

cours, cache toi, ne dis rien,

demain notre heure viendra

 

La création 2013 explore les actions subversives de rébellion,

Quand l'être est obligé de plonger dans l'obscurité et l’anonymat pour garder sa liberté de penser. Être libre n'est pas qu'une condition physique. L’oppression mène forcement à la résistance car l’espoir ne meurt jamais.

Les périodes de difficultés font émerger des réactions insoupçonnées,

La débrouille et la solidarité font surface, la difficulté physique stimule l’ingéniosité.

On devient les créateurs de nouveaux chemins.

Les temps sont dur, les champs d'action sont limités, les priorités changent, la qualité prend le dessus sur la quantité. La clef ? Rester en mouvement, vivre l'excitation de la chasse du mauvais côté, aiguisant ses sens, alerte, agile, actif, prêt en permanence, se transformant, mutant...   

Armando Pekeno, fils de Bahia, porte dans son corps une histoire de danses ancestrales. La capoeira et le candomblé ont rythmé son enfance. Sa trajectoire d'artiste est marquée par sa manière particulière de naviguer entre ses racines et la danse contemporaine puis classique, qu'il aborde par la suite. Il est à la base d’un mouvement afro contemporain avec le professeur King dans sa ville native, Salvador. Il commence sa carrière sous la direction d' Emilia Biancardi dans l'orchestre afro-baiano et devient ensuite interprète pour des chorégraphes tels que Oscar Arraiz, Victor Navarro et Louiz Arrieta dans le prestigieux Balé Teatro Castro Alves. En parallèle à ses débuts en tant que danseur, il éprouve très vite le besoin de s'exprimer comme chorégraphe. Il est à l'origine de la première vague de compagnies de danse contemporaine à Bahia : Origens, Mantra, Africa Poesia, Cia de dança de Olodum. Michelle Brown anglaise, formée au Laban Center for Movement and Dance, à Londres, elle poursuit une recherche autour des techniques de « release » pendant des stages à Amsterdam et New York. Elle arrive en France comme interprète pour Beau Geste en 1989, et prolonge son séjour jusqu'à aujourd'hui, travaillant avec de nombreux chorégraphes. En 1992, elle participe au ballet aérien de Philippe Découflé pour les Jeux Olympiques d'Albertville, avant de partir à la découverte du Brésil. Michelle et Armando travaillent ensemble depuis 1992, ils ont créé une trentaine de chorégraphies  et ont un parcours de diffusion international : Mexique, Etats Unis, République Tchèque, Angleterre, Mali, Brésil, Togo, Bolivie... Site web : www.compagnieladainha.free.fr

Vidéos

Photos

Programme en rapport
Toutes les éditions du festival